Contacter le service client

FAQ Tarifs électriques 2023

Retrouvez ici les renseignements concernant les tarifs d'électricité en 2023.

Dans un contexte de fortes variations des prix de l’énergie dues notamment aux crises économiques et géopolitiques actuelles, ALTIS vous donne quelques éléments de réponses aux questions que vous pourriez vous poser :

  • Quelle sera l’augmentation du tarif de l’électricité ?

    En 2022, le tarif de base H4 s’élevait à 20,3 cts/kWh. Pour 2023, il se montera à 31,31 cts/kWh, soit une augmentation de 54,24%. Pour une consommation annuelle de 4500 kWh, cela représente une hausse de 41 CHF par mois.

    Le tarif de base H4 est celui utilisé par l’ELCOM pour comparer les prix entre les communes

    www.prix-electricite.elcom.admin.ch

  • A partir de quand ?

    Ces tarifs entrent en vigueur au 1er janvier 2023 et sont valables jusqu’au 31 décembre 2023.

  • Les clients auront-ils tous la même augmentation ? Quels critères influencent mon tarif ?

    L’augmentation est spécifique à chaque client, selon sa commune, son offre d’énergie (Electra Hydris ou Electra Valis), son tarif (simple, double, puissance), sa consommation annuelle, son ampérage et potentiellement les heures pendant lesquelles il consomme.

    Pour avoir une idée de l’ordre de grandeur de l’augmentation de la facture 2023, les exemples ci-dessous ont été calculés à partir des tarifs moyens simples pour Val de Bagnes :

    • En 2022 un ménage consommant 4’500 kWh/an reçoit une facture annuelle de CHF 915.-. En 2023, elle passera à CHF 1’400.-, soit une augmentation de CHF 41.- par mois.
    • Pour un même ménage consommant 8’000 kWh/an, la facture annuelle 2022 est de CHF 1’535.-. En 2023 elle passera à CHF 2’415.-, soit CHF 73.- par mois d’augmentation.
    • Pour un ménage consommant 12’000 kWh/an, la facture annuelle 2022 est de CHF 2’250.-. En 2023 elle passera à CHF 3’570.-, soit CHF 110.- par mois d’augmentation.

    Pour obtenir des informations détaillées sur votre consommation nos conseillers se tiennent à votre disposition.

  • Quel sera le prix de reprise pour l’énergie photovoltaïque en 2023 ?

    Le prix de reprise de l’énergie photovoltaïque va quasiment doubler l’année prochaine, passant de 8,50 cts/kWh à 16,90 cts/kWh. Entre l’autoconsommation et l’augmentation du prix de reprise, le photovoltaïque devient donc de plus en plus intéressant. Ces circonstances devraient ainsi permettre d’accélérer la transition énergétique.

  • De quoi est composé le prix de l’électricité ?

    Le tarif de l’électricité a 3 composantes :

    • L’énergie, qui s’échange sur le marché européen de l’énergie ;
    • Le transport (le timbre), qui sert à couvrir les frais de construction et d’entretien du réseau électrique (y compris le réseau Suisse et valaisan) ;
    • Les taxes fédérales et communales, qui servent en particulier à promouvoir les nouvelles énergies renouvelables.
  • Pourquoi on augmente les prix ?

    L’augmentation des tarifs touche principalement la partie énergie du tarif. Sur le marché européen, la forte diminution de l’offre d’électricité a conduit à une hausse de son prix. Les principales raisons de ce déséquilibre offre-demande sont les suivantes :

    • La hausse de la consommation liée à la reprise économique post-Covid ;
    • Les problèmes d’approvisionnement en gaz (matière première pour une partie de la production d’électricité) liés à la guerre en Ukraine ;
    • L’arrêt de centrales nucléaires en France pour révision ;
    • La sécheresse impactant les réserves d’eau pour le turbinage hydroélectrique.
  • Pourquoi nous avons autant d’augmentation alors que le barrage est tout proche ?

    La commune de Val de Bagnes n’est propriétaire du barrage de Mauvoisin qu’à hauteur de 2,5%. Pour fournir de l’électricité à ses citoyens, elle doit donc s’approvisionner sur le marché de l’électricité.

    De manière plus générale, la problématique de l’autonomie énergétique est liée au fait que l’on produit beaucoup en été, lorsque l’on consomme peu ; et peu en hiver, lorsque l’on consomme beaucoup. Ainsi, si la Suisse est autonome en énergie durant l’été, elle ne l’est pas durant l’hiver et doit donc importer de l’énergie des pays voisins.

  • Est-ce qu’ALTIS n’aurait pas pu agir plus tôt pour freiner l’augmentation ?

    Notre stratégie d’achat d’énergie consiste à acheter des couvertures d’énergie sur 3 ans afin de limiter les risques et d’éviter les transactions spéculatives. En d’autres termes, le tarif de l’électricité 2023 est composé d’achats d’énergie effectués en 2020, 2021 et 2022. Si nous avions pris le risque de ne pas faire de couvertures anticipées et de payer l’énergie au prix du marché actuel, nos tarifs seraient environ 3 fois plus élevés.

  • Comment je peux faire pour diminuer ma consommation d’énergie ?

    Les mesures les plus efficaces dépendent de votre type de logement et de vos habitudes de consommation. Afin de cibler au mieux les économies potentielles et de vous accompagner dans votre démarche de sobriété énergétique, la Commune de Val de Bagnes et ALTIS viennent de mettre en place un guichet Eau + Énergie. Pour des conseils personnalisés, n’hésitez donc pas à contacter nos spécialistes par mail (info@altis.swiss) ou par téléphone (027 777 10 01).

    Plusieurs gestes simples peuvent par ailleurs être réalisés au quotidien pour diminuer sa consommation d’énergie. Vous trouverez nos astuces sur notre site : https://www.altis.swiss/fr/le-blog/astuces-energetiques-pour-realiser-des-economies-3113/

    La Confédération a également lancé début septembre une campagne nationale : Stop au gaspillage d’énergie, que nous soutenons. Des conseils sont donnés aux ménages et aux entreprises sur ce lien : https://www.suisseenergie.ch/programmes/stop-gaspillage/page-daccueil/

  • Est-ce que les acomptes vont être adaptés ?

    Pour les clients qui ont un compteur intelligent (SMART), les consommations sont relevées à distance et les factures transmises chaque trimestre correspondent aux consommations effectives. Les premières factures, qui correspondront aux consommations des mois d’hiver seront plus élevées que les factures de la période estivale.

    Pour les clients qui ne sont pas encore équipés de compteurs intelligents, la facturation est faite via 3 acomptes trimestriels et un décompte annuel. Les acomptes sont basés sur les factures de l’année précédente. Comme les tarifs vont sensiblement augmenter en 2023, les acomptes seront adaptés afin d’éviter aux clients une mauvaise surprise lors du décompte annuel.

  • Est-ce que l’on doit s’attendre à des coupures d’électricité ?

    En cas de pénurie d’électricité, la Confédération déclenche le plan « OSTRAL » qui a pour but d’assurer un approvisionnement d’électricité à un niveau réduit tout en préservant la cohésion économique et sociale du pays.

    Dans une première phase, la Confédération invite la population à réaliser volontairement des économies d’énergies.

    Si cela n’est pas suffisant, elle peut ordonner l’interdiction d’utiliser certains appareils comme les jacuzzis, les escalators ou les enseignes lumineuses.

    Si la pénurie persiste, dans une troisième étape, ce sont les gros consommateurs (+ de 100’000 kWh/an) qui sont contraints d’économiser une certaine quantité d’énergie.

    Enfin, en dernier recours, des coupures pourraient survenir, mais de manière coordonnée et annoncée.

    Aujourd’hui, le risque de pénurie est réel. La Confédération a d’ailleurs déjà lancé une campagne incitant la population à économiser de l’énergie par de petits gestes simples. Toutefois, la réalisation de ce risque et son ampleur sont aujourd’hui très difficiles à prévoir et dépendront de plusieurs facteurs, dont la rudesse de l’hiver. Le délestage, soit les coupures programmées d’électricité, semblent tout de même peu probables à ce stade.

  • Les prix de l’électricité vont-ils continuer d’augmenter dans les années à venir ?

    Les évolutions des prix de l’énergie en général, et de l’électricité en particulier, sont difficiles à anticiper dans le moyen terme, notamment parce qu’ils sont liés aux évolutions géopolitiques mondiales. Nous pensons que les prix de l’électricité vont rester à des niveaux relativement élevés durant les prochaines années, même si nous ignorons dans quelle mesure.

  • Que font ALTIS et les communes pour économiser de l’énergie ?

    ALTIS accompagne actuellement les communes dans la mise en place d’un plan d’économie d’énergie dans le secteur public. Les mesures prises seront communiquées à la population dans le courant de l’automne.

Souhaitez-vous davantage d'informations ? Nos spécialistes sont à votre disposition !
Déclaration de consentement aux cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.

Modifier Mentions légales