Contacter le service client

Astuces énergétiques pour réaliser des économies.

Votre futur nous engage. C'est pour cela que nous vous accompagnions dans la transition énergétique. Au travers de différentes astuces, nous vous conseillons sur des gestes à corriger afin de diminuer votre consommation d'énergie et d'ainsi réduire votre facture d'électricité ou de chauffage.

Il est possible de réaliser des économies au travers des petites tâches du quotidien. Afin de vous faciliter la tâche, nous avons regroupé nos astuces plusieurs catégories. Au total, c’est près de 30 astuces qui vous sont proposées!

Réduire votre consommation de chauffage

Adaptez les horaires de fonctionnement du chauffage à l’utilisation. Pour rappel, un degré de moins dans une pièce peut correspondre à une économie d’énergie de 5 à 7% selon le bâtiment.

Vérifiez que les radiateurs peuvent dispenser leur chaleur sans entrave (meuble, caisson). Vous garantirez ainsi une diffusion optimale du chauffage dans votre logement.

Calfeutrez-vous la nuit : les stores et les volets, ainsi que les rideaux devraient être fermés durant la nuit, de manière à perdre moins de chaleur par les surfaces vitrées.

Dans le cas contraire, l’eau de chauffage s’y refroidit inutile-ment. Il existe des tuyaux spéciaux pour les isoler ou du calfeu-trage spécifique. Jusqu’à 5% des frais de chauffage peuvent ainsi être économisés.

Comme valeurs indicatives, la température des pièces de séjour, des chambres d’enfants et des salles d’eau devrait être de 20 à 22°C, des chambres à coucher de 16 à 18°C.

Vous augmenterez votre confort et diminuerez votre consom-mation d’énergie en maîtrisant parfaitement la température des pièces. Des vannes thermostatiques bien réglées permettent des économies jusqu’à 20%, donc un amortissement de l’investissement en 1 à 2 ans.

Éteindre les lumières… mais encore ?

Avec des lampes à LED, vous pouvez atteindre une baisse de consommation électrique de 80% pour la même quantité de lumière.

Les détecteurs de présence vous permettent d’économiser facilement de l’énergie. A quoi bon éclairer des pièces lorsque personne ne s’y trouve ?

Gérer sa consommation lors des lessives

Il est important de très bien essorer le linge, de manière à le sécher en utilisant le moins d’énergie possible ensuite avec le sèche-linge. Il restera moitié moins d’eau dans le linge si celui-ci est essoré à 1200 voire 1500 tours/minute plutôt qu’à 500 tours/minute.

La consommation d’un cycle de machine sera ainsi optimisée, puisqu’on lavera davantage de linge avec la même quantité d’énergie.

Pensez à nettoyer régulièrement les filtres de votre lave-linge ou sèche-linge afin d’en garantir un fonctionnement optimal. Cela se ressentira sur votre facture d’énergie.

Les machines à laver sont de grosses consommatrices d’électricité, car elles doivent chauffer l’eau de lavage. En lavant 30°C moins chaud, les économies d’énergie sont appréciables.
Des températures de lavage de 30°C ou 40°C suffisent souvent pour les textiles actuels.

Adapter vos habitudes en cuisine

Faire bouillir de l’eau dans une bouilloire plutôt que dans une casserole nécessite deux fois moins d’électricité et de temps.

A chaque ouverture, votre four perd de la chaleur et devra consommer davantage d’énergie pour conserver sa température.

Cuisiner avec un couvercle nécessite 30% d’énergie
en moins et chauffera plus vite.

Emballez vos plats correctement avant de les placer dans votre réfrigérateur et profitez de faire décongeler vos aliments au réfrigérateur. Cela permettra de générer du froid que le réfrigé-rateur n’aura pas besoin de produire en consommant de l’élec-tricité.

Entretenir vos appareils électroménagers

Cela aura tendance à « réchauffer » le réfrigérateur et à augmenter sa durée de fonctionnement pour réfrigérer les aliments.

Ne collez pas le réfrigérateur contre un four
ou un mur. Réglez la température du réfrigérateur sur 5°C et
pas plus bas. Une température de réfrigération trop basse peut inutilement doubler la consommation d’électricité.

Pour tester si la porte se ferme correctement, glissez un bout de papier dans la porte. S’il se retire trop facilement, c’est qu’il devient nécessaire de changer les joints d’étanchéité de celle-ci.

Une simple couche de 3 mm de givre augmente la consom-mation de votre congélateur de 30 à 40%. Pensez donc à le dégivrer régulièrement.

Et la vaisselle ?

En prélavant la vaisselle à l’eau froide puis en utilisant un programme économique du lave-vaisselle, vous pourrez réduire la consommation d’énergie et d’eau.




Remplir complètement le lave-vaisselle vous permettra de consommer moins d’énergie et moins d’eau chaude.

En mélangeant de l’air à l’eau dans le limiteur de débit, on obtient un jet doux et confortable, qui reste constant même lors de variations de pression dans le réseau d’eau. Les écono-miseurs d’eau permettent non seulement d’économiser de l’eau, mais également de l’énergie pour la préparation d’eau chaude. De cette manière, une famille de 4 personnes pourrait écono-miser jusqu’à 45’000 litres d’eau et diminuer ses frais annuels d’énergie de plus de 250 francs.

Cela utilisera moins d’eau et moins d’énergie, ce qui contribuera à réaliser des économies.

Diminuer ma facture d’électricité

Pour une surface d’écran identique, un téléviseur LED de dernière génération consomme 75% d’énergie de moins qu’un appareil à tube cathodique.

Arrêtez complètement les appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés, par exemple en utilisant une barrette multiprise avec interrupteur. Les appareils fonctionnant en mode de veille ou toute autre forme de fonctionnement à vide engendrent, dans un ménage moyen, des coûts d’électricité de plus de 50 francs par année.

Le saviez vous ?

Chaque consommation représente une charge sur l’environnement. Celui qui économise de l’énergie ménage l’environnement.
L’énergie économisée est simplement l’énergie la moins chère. En consommant moins d’énergie, on limite les émissions de gaz à effet de serre et donc notre impact environnemental.
En Suisse, la consommation d’éléctricité est répartie comme de la façon suivante:

  • 32,8% dans les transports
  • 29,3% pour les ménages
  • 20% dans l’industrie
  • 16,3% dans l’artisanat et services
  • 1,6% pour l’agriculture

La consommation d’électricité – avec la facture qui y est associée – est déterminée par le nombre d’appareils électriques, leur consommation électrique spécifique, ainsi que par leur durée d’utilisation. L’utilisation d’appareils performants et leur emploi rationnel peuvent réduire la facture d’électricité de 25 à 35%. Un ménage suisse type comprend 2 ou 3 personnes et
consomme chaque année entre 3000 et 4000 kWh (non compris l’électricité pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage).

C’est quoi un kilowattheure (KWH) ?

C’est une unité de mesure de la quantité d’électricité consommée. La variation de puissance d’un appareil à l’autre peut
jouer un rôle.

  • 1 KWH c’est…

    • 1 heure de repassage
    • 1 heure d’aspirateur
    • 1 heure de plaque vitrocéramique
    • 1 heure de four à micro-ondes
    • 1 journée de console de jeux
    • 1 journée et demie de travail sur un ordinateur portable
    • 3 à 6 heures de télévision selon la taille et la technologie de l’appareil
    • 4 heures de travail sur un ordinateur fixe
    • 5 heures de vélo pour un cycliste moyen
    • 7 lampes basse consommation pendant 7 heures
    • 30 litres d’eau chauffée pour se doucher
    • 70 tasses de café préparées avec une machine
    • 100 heures d’écoute d’une radio
  • Exemples de consommation

    Pour une ampoule

    une ampoule d’une puissance de 60 allumée pendant 5 h consomme une énergie de E(énergie) = P(puissance) x t (temps) = 60 W x 5 h = 300 Wh = 0.3 kWh

    POUR UN FER À REPASSER

    Un fer à repasser de 1000 W branché durant 2 h
    consomme 1000 W x 2 h = 2000 Wh = 2 kWh

Souhaitez-vous davantage d'informations ? Nos spécialistes sont à votre disposition !
x Sécheresse – Limitation de l’usage de l’eau A la suite de l’épisode de sécheresse que nous vivons actuellement, les réserves d’eau communales s’amenuisent rapidement. Nous invitons la population à réduire l’utilisation de l’eau potable et de l’eau d’irrigation sur le territoire de la commune de Val de Bagnes au strict minimum, afin de ménager les ressources en eau. Les informations détaillées ici
Déclaration de consentement aux cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.

Modifier Mentions légales